Chocolat, raisins, oignon cru, champignons vénéneux certains aliments consommés sans problème par l’homme sont toxiques chez le chien. Ils provoquent des symptômes plus ou moins graves et leur ingestion est parfois mortelle. Ces aliments sont donc à proscrire du régime canin.

Si le chien est loin d’être un carnivore strict - il a souvent tendance à vouloir consommer tout ce que mangent ses propriétaires -, certains aliments sont à proscrire de son régime. Le chocolat, les oignons crus, les raisins et certains champignons sont en effet toxiques pour l’espèce canine. Leur consommation peut provoquer des symptômes graves et même entraîner la mort ; les particularités métaboliques des chiens font que leur organisme n’utilise pas ces aliments de la même façon que l’espèce humaine. Pour éviter ces intoxications, il convient de placer ces aliments hors de portée des chiens et de toujours le surveiller pendant les sorties.

Très prisé par les chiens - et parfois dérobé dans un placard à l’insu des propriétaires -, le chocolat est toxique dans l’espèce canine. Sa consommation peut même entraîner la mort. Certaines molécules présentes dans cette friandise - des alcaloïdes - sont en effet toxiques chez le chien mais pas chez l’homme. Les races brachycéphales (à face plate) comme le Bulldog Anglais ou le Carlin, ainsi que les chiens jeunes et âgés sont particulièrement sensibles à l’intoxication au chocolat. La dangerosité de cet aliment dépend de sa concentration en alcaloïdes toxiques.


L'ingestion de cigarettes ou de mégots - qui contiennent de la nicotine -peut intoxiquer les chiots et les chiens. La nicotine provoque en effet des vomissements, des diarrhées, voire une détresse respiratoire, des tremblements et des troubles du rythme cardiaque, pouvant entraîner la mort. Attention donc à ne pas laisser traîner les paquets de cigarettes et les cendriers pleins.

Une tablette de chocolat noir
peut tuer un chien de 10 Kg


Le chocolat noir est le plus toxique, le chocolat blanc l'est le moins. La dose mortelle n'est pas très élevée pour le chocolat noir puisque l'ingestion d'une seule tablette peut être fatale à un chien de 10 kg. L'intoxication par le chocolat se traduit par des symptômes :

digestifs (vomissements 4 à 5 heures après l'ingestion, parfois diarrhée et hypersalivation),
nerveux (excitation, insomnie, irritabilité, tremblements, pertes d'équilibre, coma, voire décès)
et cardiorespiratoires (troubles du rythme cardiaque, augmentation de la fréquence respiratoire).

Une incontinence urinaire et de la fièvre accompagnent parfois ces symptômes. Après diagnostic, le vétérinaire met en place un traitement pour éliminer le toxique l’aide de perfusions et de lavage gastrique. Il surveille l’activité cardiaque et combat les symptômes présentés par le chien.
Rarement consommé spontanément par les chiens - mais cela peut arriver, notamment avec un chiot laissé sans surveillance qui explore les placards -, l’oignon cru entraîne la destruction des globules rouges du sang, ce qui provoque une anémie hémolytique grave. Les oignons ne sont pas dangereux cuits. Ces bulbes doivent donc être rangés hors de portée des chiens.

Les raisins
seraient toxiques
chez le chien

Selon une récente étude, les raisins et les raisins secs seraient toxiques pour le chien. Leur ingestion, même en quantité limitée, provoquerait des troubles gastro-intestinaux (vomissements, perte de l’appétit) et rénaux pouvant être models. Le mécanisme de cette intoxication, qui ne semble concerner que l’espèce canine, reste inconnu, Les scientifiques ignorent encore si une prédisposition raciale existe et si l’intoxication résulte de la présence de pesticides, de fongicides ou de métaux lourds sur les raisins ou bien de l’existence d’une toxine propre aux raisins. L’intoxication par les raisins et les raisins secs se traduit par l’apparition l’apparition de vomissements dans les heures suivant l’ingestion. Dans les 24 heures, le chien intoxique peut présenter de l’anorexie, de la diarrhée, une douleur abdominale importante, ces symptômes pouvant durer plusieurs semaines, Une insuffisance, rénale aigue peut aussi survenir, entraînant la réduction, voire l’arrêt, des mictions. Celle-ci peut entraîner le décès du chien. Un traitement visant préserver la fonction rénale peut être instauré. Les auteurs de l’étude recommandent de faire vomir les chiens ayant avalé des raisins. Pour éviter tout problème, il est raisonnable de proscrire ces fruits de l’alimentation cacnine.

Surveiller les chiens
en promenade

Attention aux champignons vénéneux, toxiques pour le chien comme pour l’homme. Les chiots et les chiens qui mangent "n’importe quoi" sont particulièrement concernés par ces intoxications, qui surviennent bien à la saison des champignons, en automne et au printemps, quand le temps est humide. Les principaux champignons toxiques rencontrés en France sont des amanites, des inocybes et des clitocybes. Ils contiennent des toxines provoquant :

des troubles nerveux (mortels pour les amanites),
une salivation,
des troubles cardiaques,
des convulsions... pour les inocybes et les clitocybes.
Les symptômes de l’intoxication surviennent 30 minutes à 2 - 3 heures après l’ingestion de ces champignons. Le diagnostic s’appuie sur les commémoratifs - mais le propriétaire ignore parfois que son chien a consommé un champignon - et les symptômes observés. Le vétérinaire instaure un traitement vivant soutenir les fonctions cardiaque, respiratoire, hépatique et rénale, contrer l’action des toxines et à les éliminer elle-même. Prévenir ces intoxications passe par la surveillance des chiens pendant les promenades.

L’hygiène alimentaire :
pour les chiens aussi

La consommation d’aliments avariés ou mal conservés est toxique pour le chien comme pour l’être humain. La prolifération de micro-organismes et/ou le développement de toxines dans un aliment peuvent entraîner une toxi-infection alimentaire. Quelques règles élémentaires d’hygiène permettent d’éviter l’apparition d’une telle toxi-infection. Les aliments secs (croquettes) doivent être stockés selon les recommandations du fabricant dans un emballage étanche (container en plastique ou sac hermétiquement referme), à l’abri de la lumière et de l’humidité, à température moyenne (indiqué sur l’emballage). Les aliments humides, présentés en conserve ou prépares à la maison, doivent être consommés rapidement (dans les deux jours suivant l’ouverture de la boite). Une boîte entamée, de même que les viandes et les légumes cuits, se conservent au réfrigérateur. Les aliments humides non consommés par le chien doivent être jetés. Enfin, comme pour toute vaisselle, la gamelle doit être levée tous les jours.