Vous avez envie de faire plaisir à votre animal, et vous avez bien raison, mais vous risquez de lui donner des mauvaises habitudes alimentaires qui pourraient se révéler nocives. Zoom sur les principales erreurs à éviter.


Ne donnez pas à votre animal une alimentation proche de la côtre car son organisme est très différent de celui de l'homme (estomac disproportionné, instestins très courts, mâchoires faites pour cisailler et non pour mâcher...).

Ne donnez pas à manger à votre chien en dehors de ses repas et surtout lorsque vous êtes à table. Les mauvaises habitudes sont difficiles à perdre ! Respecter les quantités indiquées sur l'emballage, un surdosage risquerait de provoquer un surpoids, voir l'obésité de votre animal.

Evitez de diversifier l'alimentation de votre animal. Sachez que chaque changement dans son alimentation implique une nouvelle adaptation de son système digestif. Si toutefois, vous deviez le faire, prévoyez une période de transition d'une semaine.

Pour le chien, l’alimentation est un régulateur de comportement, il est donc préférable de lui servir son repas dans la même gamelle, au même endroit, à la même heure. Le chat, lui, est un chasseur solitaire, il doit avoir au contraire accès en libre-service à sa nourriture. Il fait une vingtaine de très petits repas dans la journée et dans la nuit.

Ne donnez pas de sucreries à votre animal. Le chocolat, le sucre, les gâteaux sont très mauvais pour sa santé. Il faut vous montrer extrêment vigilant et rappeler aux enfants ou aux invités de ne pas donner de sucreries. Votre chien appréciera davantage une friandise achetée dans le commerce ou chez ke vétérinaire, spécialement adaptée à ses besoins.

Ne laissez pas de l’eau dans sa gamelle pendant plusieurs jours. L’eau est un élément essentiel, aussi bien pour le chat que pour le chien. Il faut la changer tous les jours, car des bactéries peuvent la contaminer.


A SAVOIR


BIEN LIRE UNE ETIQUETTE !
Avant d’acheter un aliment pour votre animal, lisez bien l’étiquette qui figure sur l’emballage. Sachez que plus l’étiquette est "floue" moins c’est bon pour votre animal. Alors ouvrez l’oeil...

Si vous lisez par exemple :
"contient de l’agneau" ou "arôme agneau", cela veut dire qu’il y a moins de 4 % de viande d’agneau.
"A l’agneau" ou "avec de l’agneau", cela signifie qu’il y a de 4 à 13 % de viande d’agneau.
"Riche en agneau", cela veut dire qu’il y a de 14 à 25 % d’agneau.
"Tout agneau", cela veut dire que la viande est à 100 % de l’agneau.

Attention on peut formuler un aliment avec 4 % d’agneau, 4 % de boeuf et 4 % de poulet et conditionner pour trois appellations (agneau, boeuf, poulet) le même aliment, donc faites attention aux nutriments (protéines, minéraux, vitamines, lipides, glucides) à leur dosage à la variété des sources, plutôt qu’aux appellations...

N’hésitez pas à demander conseils aux professionnels !